Pourquoi j'ai choisi l'accouchement à la maison avec Alice ?

     Au départ, accoucher à la maison, c'était la volonté de ma compagne. Pour ma part la norme c'était d'accoucher entre les murs d'un hôpital.

 

     J'ai préparé l'accouchement avec ma compagne et nous avons rencontré des sages-femmes libérales, les sages-femmes de l’hôpital, ainsi qu'Alice. Après quelques rendez-vous avec Alice, après m'être entretenu avec des parents qu'elle avait accompagné, j'ai su qu'elle prendrait soin de nous et que ma compagne se fierait à elle pour sa vie et celle de notre fille lorsque le moment serait venu.

     

      Avec Alice, nous avons bâti une relation qui suscitait la quiétude dans l'attente de la naissance.

 

     Choisir d'accoucher à la maison, c'était aussi choisir un lieu qui permette à la joie de s'épanouir. En reprenant l'ameublement de notre maison, en choisissant la luminosité de notre intimité ou encore la couleur des draps, nous avons inventé un nid à l'odeur familière et plein d'aisance dans lequel, au moment du travail, nous nous sommes senti libre d'aller et venir, d'entrer et de sortir, de monter et descendre les escaliers. Nous pouvions improviser la chorégraphie qui nous convenait le mieux.

      Ce lieu, nous l'avons construit sur les conseils d'Alice.

 

    Enfin, je crois au dévouement des sages-femmes salariées de l’hôpital, mais je connais aussi leur situation, les procédures qu'elles doivent suivre, les comptes à rendre à leur direction. Alors qu'elles font un métier vital, l'hôpital les broie.

 

      Si j'ai choisi l'accouchement à la maison c'était aussi pour refuser cette situation et permettre à Alice de faire exister une autre pratique de ce métier.

 

Lorrain

Témoignages

ou Envoyer un chèque de 5€

avec votre Nom et Prénom à

Lucie de Royer 

Lieu dit Peyrusse

23430 Chatelus-le-Marcheix 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now