Qui sommes nous?

 

Nous sommes un groupe de femmes et d’hommes réunis en association collégiale pour défendre Rose Faugeras, sage-femme travaillant en Limousin.

En 2018, elle a reçu une plainte émanant de l'Agence Régionale de Santé, de la Nouvelle Aquitaine. Cette plainte fait suite à une enquête que cet organisme a mené durant l'été 2018 et porte sur un problème infectieux qu'ont rencontré deux patientes après leur accouchement à domicile ; ces patientes vont bien.

Cette plainte a été portée par l'ARS devant le Conseil de l'Ordre des sages-femmes qui a décidé de s'y associer dans le cadre d'une procédure juridique disciplinaire.

Rose risquait donc une sanction allant de l'avertissement, à la suspension temporaire d'exercice de leur profession (de 6 mois à 3 ans), jusqu'à la radiation définitive de l'Ordre des sages-femmes.

En Janvier 2020, le verdict est tombé, Rose Faugeras fait l'objet d'une radiation définitive au tableau de l'ordre des sages-femmes.

 

Nous, patientes, papas, ami.e.s, familles, qui connaissons son engagement et son professionnalisme, souhaitons la défendre et lui exprimer toute la confiance que nous avons en elle.

Martine, Chloé, Marie Line, Krista, Yamina, Marie Agnès, Sylvie, Elodie hier
Rose, Alice, Hélène, Françoise aujourd'hui

Et demain, qui sera inquiété pour ce qui aurait peut-être pu se passer ? 

​Ces sages-femmes libérales choisissent d’accompagner leurs patientes tout au long de leur grossesse, pendant l’accouchement et même les jours qui suivent la naissance. Elles sont peu nombreuses en France à offrir un suivi global aux futurs parents et à l’enfant à naître. 

​C’est un véritable engagement de leur part car :

 

- Rares sont les maternités à ouvrir leurs portes aux sages-femmes libérales afin qu’elles accompagnent l'accouchement de leurs patientes dans des plateaux techniques dédiés​.

- L’accouchement à domicile est toléré officiellement mais vu d’un mauvais œil par les autorités

Les procès qui leurs sont intentés, dans la grande majorité par les autorités de santé et non par des patient-e-s mécontent-e-s, ne visent qu’à les déstabiliser et les dissuader de pratiquer l’accompagnement global. Il en résulte une réduction drastique de l’offre médicale proposée aux futurs parents. 

Témoignages

Un grand nombre de témoignes classifiés vous permettrons de vous faire une idée sur l'accouchement à domicile. Une liberté de choix qui est en péril et que nous défendons... 

ou Envoyer un chèque de 5€

avec votre Nom et Prénom à

Lucie de Royer 

Lieu dit Peyrusse

23430 Chatelus-le-Marcheix 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now